LE SAVIEZ-VOUS ?

Quels sont les groupes de salariés les plus exposés aux risques psychosociaux ?

 

Les plus de 60 ans (60 %), les jeunes actifs (55 %) et les managers (52 %) sont les groupes les plus exposés aux risques psychosociaux au travail et à une détresse psychologique. Ces groupes sont suivis de près par celui des femmes (53 %), d’après les données du 12e baromètre sur la santé psychologique des salariés français, d’Opinion Way et du cabinet Empreinte humaine (novembre 2023).

48 % des salariés sont  actuellement en détresse, dont 17 % présentent un niveau élevé de détresse psychologique, soit une augmentation significative de 4 points par rapport à février 2023. Particulièrement préoccupant est le constat d’une augmentation significative de cette détresse psychologique : +8 points chez les managers, +32 points chez les salariés de plus de 60 ans par rapport au début de l’année 2023.

Les secteurs publics et privés sont tous les deux concernés avec 53 % des salariés du secteur public et 47 % des salariés du secteur privé qui sont actuellement en détresse. Il existe des facteurs exogènes (inflation, etc.), mais 7 salariés sur 10 attribuent leur détresse psychologique au moins partiellement au travail.

La question de l’intensité de la charge de travail et de la qualité de vie et santé au travail sont au cœur des raisons de l’absentéisme et de l’épuisement. Les collaborateurs témoignent d’un lien de corrélation direct entre l’état de santé psychologique de leurs collègues et leurs intentions de départ, notamment à travers des arrêts-maladie.  

 

Du point de vue des salariés, les mesures de prévention des risques psychosociaux ne sont pas jugées suffisantes, bien que de plus en plus attendues. Les actions actuelles, telles que la formation des managers, peuvent être efficaces, mais la prévention est entravée par des pratiques managériales générant encore du stress inutile. La prévention des risques psychosociaux n’est pas assez stratégique selon les répondants.

D’après 3 salariés sur 4, certains objectifs stratégiques des entreprises s’opposent à leur bien-être. Le manque de compétences des managers et des collaborateurs, ainsi que le désintérêt des dirigeants, sont identifiés comme des obstacles majeurs à la prévention.

La direction générale est à présent identifiée comme l’acteur ayant le plus grand impact négatif sur la santé psychologique, soulignant la nécessité d’une implication accrue des dirigeants dans la mise en œuvre de mesures de prévention et de soutien.

 

À la une

Rendez-vous le 8 février en visio pour la présentation en exclusivité
de notre programmation 2024 ! 🌟

[WEBINAIRE]
Coopérer avec des entrepreneurs sociaux pour développer son impact
> Jeudi 25 janvier – inscription

[VIDEO]
Découvrez notre nouveau film d’animation sur l’intergénérationnel en entreprise

[PUBLICATION]
Découvrez les résultats de notre grande enquête sur la mixité des métiers

[WEBINAIRE]
Coopérer avec des entrepreneurs sociaux pour développer son impact
> Jeudi 25 janvier – inscription

[VIDEO]
Découvrez notre nouveau film d’animation sur l’intergénérationnel en entreprise

[PUBLICATION]
Découvrez les résultats de notre grande enquête sur la mixité des métiers

Partager
Retour en haut