« Plus que les années précédentes, un nombre important de jeunes sont encore à ce jour à la recherche d'une entreprise pour pouvoir concrétiser leur projet de formation en alternance. Il est du devoir des entreprises d’agir »

Cet été, des mesures ont été annoncées par le Gouvernement en faveur des jeunes et notamment pour faciliter leur accès à l’emploi. Parmi ces mesures, certaines d’entre elles ont pour but d’encourager et d’inciter les entreprises à continuer à recruter des jeunes en contrat d’apprentissage et de professionnalisation dans un contexte économique difficile.
« Plus que les années précédentes, un nombre important de jeunes sont encore à ce jour à la recherche d'une entreprise pour pouvoir concrétiser leur projet de formation en alternance.  Il est du devoir des entreprises d’agir »

Luis Filipe PINHANCOS, Responsable du Département Politiques Sociales au sein du groupe CRIT, société de travail temporaire, membre du réseau Les entreprises pour la Cité, engagé sur les questions d’égalité des chances et d’accès à l’emploi revient sur les engagements du groupe et les actions concrètes qui ont été menées dernièrement.

« Plus que les années précédentes, un nombre important de jeunes sont encore à ce jour à la recherche d'une entreprise.  Le groupe CRIT, engagé sur l’apprentissage et la formation professionnelle se devait d’agir et de s’engager plus que jamais en cette rentrée marquée par la crise sanitaire et économique » souligne Luis Filipe PINHANCOS

Le groupe CRIT a décidé de rejoindre « le Collectif des entreprises engagées pour une économie inclusive », créé fin 2018 à l'initiative d'Emmanuel FABER et de Thomas BUBERL, respectivement PDG de Danone et DG d'Axa. 

Ce Collectif a pour ambition d’apporter des solutions concrètes aux personnes dites les plus fragiles. Les réflexions et les actions de ce Collectif portent sur les questions de la formation et de l’emploi, l’accès aux biens et aux services, mais aussi sur les questions relatives aux achats responsables. Cette démarche regroupe de manière volontaire et volontariste 35 grandes entreprises (*) désireuses de mettre leur puissance économique au service du progrès social et sociétal. 

C’est dans ce cadre-là que le groupe CRIT, et sa présidente Nathalie JAOUI, sponsor du groupe de travail formation et emploi pour le territoire de la Seine St Denis, se sont mobilisés aux côtés de quatorze autres sociétés du Collectif pour participer au salon 
« Jeunes d’Avenir » organisé par AEF qui se tenait les 15 et 16 septembre. 

 « Notre objectif était de rencontrer un maximum de jeunes et notamment ceux qui se retrouvent sans alternance, très nombreux cette année du fait de la crise de la COVID, en leur proposant des offres d’alternance ou d’emploi directement, mais aussi en les accompagnant via du coaching afin de les préparer aux entretiens. Nous avons malheureusement pu constater qu’un nombre croissant de jeunes étaient désemparés en cette rentrée et cela indépendamment de leurs niveaux de diplômes, du BAC au Bac + 5 » nous explique Luis Filipe PINHANCOS.

Les entreprises du Collectif ont l’ambition d’accroître encore leur nombre d’alternants en 2020 avec l’ambition d’intégrer 70 000 jeunes, soit 20 % de plus qu’en 2019.

Sur le plan de la formation professionnelle, les entreprises du Collectif, qui ont dispensé en 2018, 34,4 millions d’heure de formation, confirment leur ambition d’atteindre 37,9 millions d’heures en 2020 soit une augmentation de plus de 10 %.

En cohérence avec les engagements pris dans le cadre de ce Collectif, Le groupe CRIT tient à jouer pleinement son rôle d’acteur de l’inclusion en se mobilisant quotidiennement pour être un réel tremplin vers l’emploi pour les personnes qui en sont le plus éloignées. 

Cela se traduit par plusieurs actions menées pour l’emploi, notamment des jeunes et des personnes en situation de handicap.  

Cette dynamique s’illustre à l’échelle nationale par la signature du PAQTE et du dispositif LA FRANCE UNE CHANCE. Des partenariats nationaux sont également conclus entre CRIT et l’ensemble des centres EPIDE qui accompagnent des jeunes de 18 à 25 ans dits décrocheurs.    

Du fait de ses 400 agences réparties sur l’ensemble du territoire national, CRIT développe aussi de nombreux partenariats avec des acteurs locaux, parties prenantes en matière de formation, d’emploi et d’insertion/inclusion.  

« Convaincue, que nous avons tous un rôle à jouer dans un contexte social, économique et sanitaire inédit, il me semble primordial de se mobiliser pleinement pour apporter des solutions concrètes aux jeunes de notre pays. En agissant chacun dans nos structures, mais aussi de manière collective, nous croyions en la capacité de résilience de notre jeunesse et aux formidables atouts qu’elle représente » Nathalie JAOUI, Présidente de CRIT.   
 

* Les 35 entreprises du Collectif pour une économie inclusive : Accenture France & Benelux, Accor, Groupe Adecco, Groupe ADP, AG2R La Mondiale, Axa, BNP Paribas, Groupe BPCE, Carrefour, groupe Casino, Covea, Crédit Mutuel Alliance Fédérale, Crédit Agricole, Groupama, Groupe CRIT, Danone, EDF, Elsan, Engie, International SOS, Kering, Korian, L’Oréal, ManpowerGroup France, Microsoft France, Orange, Groupe Renault, Rexel, Schneider Electric, Sodexo, Sonepar, Suez, Système U, Veolia et Vinci