Actualités

Interview d'Amélie RAMBAUD, Directrice adjointe de l'Innovation sociale chez SUEZ France qui revient sur la campagne d'alternance inclusive menée par le groupe

Publié le lun 10/05/2021 - 18:20
Le groupe français de gestion de l’eau et des déchets, SUEZ recrute en permanence ses talents de demain.
On le sait l’alternance constitue une opportunité pour les jeunes de se former tout en intégrant une entreprise et chaque année SUEZ lance une campagne d’alternance à partir du mois de mars. En 2021 l’objectif est de recruter 1.200 alternants.
Image principale
Interview d'Amélie RAMBAUD, Directrice adjointe de l'Innovation sociale chez SUEZ France

Amélie RAMBAUD, Directrice adjointe de l’Innovation sociale chez SUEZ France revient sur la campagne d’alternance inclusive menée par le groupe.

Pour rappel, c’est en juillet 2019 qu’a été créée au sein de la Direction des Ressources Humaines France, la Direction de l’Innovation Sociale qui regroupe, mutualise et structure l’expertise développée par le Groupe depuis 20 ans en matière d’insertion et d’innovation sociale.

« L’innovation sociale chez SUEZ doit permettre de proposer des solutions d’économie circulaire inclusives, en développant une collaboration étroite avec les acteurs de l’insertion, de l’emploi et de l’économie sociale et solidaire… En France, l’emploi est un enjeu sociétal prioritaire et le groupe SUEZ souhaite en faire un axe de différenciation commercial notamment à travers le recrutement inclusif » rappelle Amélie RAMBAUD.

Parmi les différentes actions, du 22 au 27 mars 2021 le groupe a ainsi renouvelé son engagement auprès des jeunes en recherche d’alternance et des personnes éloignées de l’emploi en participant à la 4ème édition de #Osons l’Apprentissage et l’Alternance. Des sessions digitales de coaching RH, job dating, présentation des métiers en tension dans le secteur de l’eau et des déchets ont été proposés sur l’ensemble du territoire.

Depuis 2 ans, le groupe a souhaité axer une partie de sa campagne de recrutement sur les personnes éloignées de l’emploi et propose des postes avec le plus d’inclusion possible, notamment l’accueil d’apprentis issus des QPV et de zones rurales isolées.

« Le groupe SUEZ souhaite ainsi mettre sa puissance économique au service du progrès social et sociétal car nous considérons les différences comme un motif de performances »

L’entreprise a compris aussi que s’adresser à des alternants pouvait être une réponse pour pallier le manque de talents pour certains métiers dits en tension.

Pendant la période d’avril à septembre, un focus est prévu sur ces métiers. Le groupe SUEZ en France a d’ailleurs lancé depuis la période COVID une sensibilisation mensuelle auprès des acteurs de l’emploi et de l’insertion sur ses besoins en compétences qui n’ont pas été satisfaits.

Si en externe l’alternance chez SUEZ constitue une opportunité qui permet d’attirer de nouveaux profils, il est aussi important pour le groupe de démontrer son engagement auprès des jeunes et de mettre en lumière l’acquisition d’expérience métier sur le terrain avec des professionnels passionnés.

Les managers sont aussi sensibilisés à l’enrichissement du capital humain de l’entreprise grâce à l’embauche d’alternants issus d’horizons différents.

« Le management doit être bien entendu adapté en fonction des différents profils issus de la diversité. Il faut savoir être pédagogue. Le manager n’a aucune obligation et reste décisionnaire en matière de recrutement, et il n’y a aucun quota en termes de recrutement chez SUEZ. Finalement nos managers ont compris l’intérêt de nos clients pour le progrès social et sociétal et la nécessité pour le groupe de s’y impliquer. L’alternance est non seulement une opportunité pour attirer de nouveaux profils mais aussi l’occasion de démontrer l’engagement du groupe notamment auprès des jeunes. Si L’alternance est un véritable tremplin pour la vie professionnelle, c’est aussi une priorité pour SUEZ » conclue Amélie RAMBAUD .