Caroline DESAEGHER nommée Directrice de la RSE du Groupe Ramsay Santé !

Directrice Communication & Marque et Déléguée Générale de la Fondation d’entreprise Ramsay Santé, Caroline DESAEGHER a élargi son champ d’action en prenant en charge, en septembre 2020, la stratégie RSE du groupe hospitalier.
« Chez Ramsay Santé, nous sommes persuadés que la RSE est vertueuse si elles s’inscrit dans le temps et pour cela doit avoir un objectif Gagnant- Gagnant »

Après des années d’expertise en communication, quel a été le déclencheur dans votre parcours qui vous conduit aujourd’hui à la tête de la RSE du groupe RAMSAY SANTE ?

« Tout a débuté en 2001, alors que je suis Directrice de la communication externe d’AXA France. Le groupe me demande de créer la Direction de Développement Durable. A cette époque pionnière, les sociétés du CAC40 commençaient à comprendre la nécessité de s’organiser pour élaborer des réponses aux questions croissantes de certaines parties prenantes sur des sujets extra financiers, à l’image des questionnaires des premières agences de notation sociétale. C’est à cette époque que je découvre ce nouveau champ d’action et depuis, l’idée que la durabilité d’une entreprise ne peut être liée qu’à ses performances financières est devenue pour moi une certitude. Il faut tenir compte de toutes les parties prenantes de l’entreprise et développer des interactions positives avec elles. Ce serait une erreur de vivre ce type de démarche comme une contrainte. Au contraire, c’est une chance pour l’entreprise de développer des actions créatrices d’une nouvelle valeur pour l’entreprise : plus et mieux engager ses collaborateurs, attirer et fidéliser les talents, les clients, développer le travail collaboratif et l’innovation pour repenser les process...  Dans la foulée, en 2003, je créé le premier rapport d’activité de développement durable d’AXA et je mets en œuvre la première notation sociétale sollicitée du monde de l’assurance en France avec VIGEO et sa dirigeante Nicole Notat.

En 2012, je rentre chez l’assureur AVIVA pour prendre la direction de la Communication et du Développement Durable avec la Fondation. En 2015, je crée la « fabrique AVIVA » qui connaît sa 5ème édition cette année et dont l’objectif est de s’intéresser et d’aider les entreprises qui sont utiles à la société, soit sur le plan environnemental, social, ou encore santé.  Les meilleurs projets sont récompensés avec à la clef une dotation d’un million d’euros à se partager entre les cinquante gagnants. C’est une action responsable gagnante – gagnante : des jeunes entreprises sont aidées et soutenues pour leurs actions responsables. On leur apporte de la visibilité et un réel coup de pouce pour se développer et Aviva de son côté en profite pour se faire connaître auprès du marché des TPE/PME.

En 2016, je rejoins le groupe Ramsay Santé , leader européen de l’hospitalisation privée et des soins primaires en tant que Directrice Communication & Marque, avec pour mission de développer la notoriété et l’image de l’entreprise et de ses 135 hôpitaux et cliniques en France. Parallèlement, je me suis vu confier la direction de la Fondation Ramsay Santé, avec un repositionnement de la mission en faveur de la prévention santé.

Dans le cadre de cette fonction, j’ai notamment créé “Ramsay”, le premier Chatbot de prévention santé ainsi que le Prevent2Care Lab, le premier incubateur de startups et d’associations dédié à la prévention dans la santé.

Je suis aussi très fière d’un projet qui va voir le jour en janvier prochain qui est une grande première. Nous lançons en partenariat avec la faculté de médecine de Brest un diplôme universitaire de « chargé de prévention » qui se fera à 90% en distanciel à destination des soignants (médecin et infirmière). Ce projet qui a pris 18 mois pour être mis en place, est né du constat que malgré un réel besoin, il y avait peu de temps consacré à la prévention dans le cursus d’un médecin ou d’une infirmière. »

 

Depuis le 15 septembre, vous vous êtes vu confier la direction RSE du groupe Ramsay Santé, quels sont vos axes prioritaires ?  

« Il s’agit de définir et de piloter la mise en œuvre de la politique RSE du groupe dans ses différents pays d’implantation et à mettre en place le reporting extra financier intégré au rapport annuel.

Chez Ramsay Santé, nous sommes convaincus de l’importance de nous engager vis-à-vis de nos parties prenantes avec des actions concrètes, et de chiffrer l’impact positif de ces actions qui forcément s’inscrivent dans le temps vis-à-vis des collaborateurs, de la communauté, des patients, des médecins, de l’environnement, de nos fournisseurs … Cela nécessitera de sensibiliser et d’impliquer fortement en interne. Je constate d’ailleurs l’importance de ce sujet aux yeux de nombreux collaborateurs et praticiens, qui étaient en attente d’une telle démarche.

La stratégie RSE au sein de Ramsay Santé repose sur des plans d’actions en cours de définition vis-à-vis de nos parties prenantes : collaborateurs, praticiens, patients. Le pilier sociétal est également très important au regard de notre métier. Au travers de sa Fondation notamment, Ramsay Santé met un point d’honneur à mettre son expertise santé au service de la prévention au niveau national mais aussi au niveau des territoires sur lesquels nos établissements exercent leur activité. Le pilier environnemental sera également l’objet de beaucoup d’attention car il induit une vision raisonnée non seulement du management de nos bâtiments hospitaliers mais aussi de l’impact de certaines de nos activités médicales à fort impact environnemental.

Pour mener à bien le pilotage de ces projets, je serai épaulée au niveau groupe par Sarah Bouillaud, nommée Cheffe de projet RSE également le 15 septembre, qui a une très bonne connaissance de la méthodologie et une très bonne connaissance des établissements hospitaliers. Chacun de nos pays, Suède, Danemark, Norvège, Italie est également en train de se doter d’un responsable RSE qui seront coordonnés au niveau groupe.

Nous allons présenter ce mois notre plan d’action concernant la gouvernance de la démarche et les grandes lignes du plan d’actions, que je pourrai vous dévoiler plus tard.

La RSE est définitivement un sujet transverse, qui nécessite l’implication de quasiment toutes les directions de l’entreprise. Le succès de notre démarche reposera avant tout sur notre capacité à créer l’adhésion dans le cadre d’un travail collégial. Tous les collaborateurs de l’entreprise devront être informés, sensibilisés, impliqués. Connaissant les équipes de nos établissements, je suis certaine qu’un tel sujet peut déboucher sur une saine émulation et faire émerger des idées, des expérimentations, des champions. De toute façon, il faut être convaincue, motivée, confiante et optimiste pour se lancer dans ce voyage qualitatif au long cours. »