« Un Jour Un Métier » avec Batigère : le témoignage des collaborateurs #2

Action Batigère

LepC : Quelles ont été vos motivations à vous engager sur cette action « Un Jour Un Métier » ?

 

Nicolas Dufour (gardien) : Je voulais montrer aux jeunes qu’il y avait énormément de diversité dans notre métier et par la même occasion leur donner des idées pour un futur emploi.

 

Lydie Blin (gardienne) : J’ai voulu faire connaitre aux élèves d’autres facettes de mon métier de gardienne et surtout enlever cette image de Mr. Mme. « BALAIS ou POUBELLES » en leur montrant les différentes tâches quotidiennes (tâches ménagères et administratives), hebdomadaires (états des lieux entrants ou sortants, visites et contrôles des logements) et mensuelles (Fiches Sécurité du patrimoine).

 

Le service technique : L’enthousiasme collectif de ce projet nous a porté et nous avons tout de suite adhéré. Nous nous sommes portés volontaires pour participer aux différents ateliers suivant les formats qui nous motivaient ou nous correspondaient le plus.

 

LepC : Que pensez-vous avoir apporté aux élèves lors de ces échanges ? Que retirez-vous de cette expérience ?

 

Le Service technique : Nous avons saisi l’opportunité de casser les « préjugés », les idées reçues autour des métiers notamment sur la théorie des emplois « hommes/femmes » et sur le métier de gardien souvent peu connu. Nous avons valorisé la diversité de nos métiers et nos parcours, et nous avons également apporté une réalité du monde du travail par des exemples concrets et en répondant en toute transparence à leurs questions.

 

Lydie Blin : Ouvrir le regard sur la diversité du métier de gardien. Beaucoup d’entre eux ont été surpris de découvrir le déroulement de nos activités.

 

Nicolas Dufour : J’espère que grâce à nous, les jeunes qui ont passé cette journée ont trouvé une source d’inspiration et de motivation pour leurs futurs projets professionnels.

 

Gaëlle Sirot (gestionnaire contentieux) : L’envie de se lever pour faire ce qu’il leur plait, l’importance de l’épanouissement personnel. Pour ma part, j’en retire une expérience positive. C’est toujours bon de faire une introspection. Cela permet le questionnement, la remise en question.

 

LepC : Qu’avez-vous le plus apprécié lors des différents temps avec les élèves ?

 

Nicolas Dufour : J’ai apprécié l’implication des jeunes dans les différents ateliers que nous leurs avons proposés.

 

Lydie Blin : Ce que j’ai le plus apprécié, ce sont les moments d’échanges avec les élèves et leur écoute très attentive. Il m’a semblé à ce moment précis que certains étaient intéressés par ce métier.

 

LepC : Auriez-vous envie de participer de nouveau à une prochaine action ? Pour quelles raisons ?

 

Nicolas Dufour : Je suis prêt à renouveler l’expérience de l’action « Un Jour Un Métier » car j’ai beaucoup apprécié cette initiative visant à sensibiliser les jeunes au monde du travail.

 

Lydie Blin : Je serais prête à renouveler cette expérience pour permettre de présenter au mieux mon métier et d’élargir certains aspects qui jusqu’alors, étaient très peu reconnus.

 

Pour découvrir les témoignages des organisatrices de l’action, c’est ici.

Et pour en savoir plus sur le principe de l’action c’est ici.