Contenu référencé sous:

Business inclusif

Face à l’ampleur du phénomène de précarité, les entreprises sont de plus en plus nombreuses à saisir l’importance stratégique du développement d’offres et de dispositifs adaptés aux clients modestes et/ou précaires, et ce dans une logique économique. La rencontre des intérêts économiques et sociaux n’est cependant pas toujours aisée à réaliser et les étapes de mise en place sont complexes.
Le groupe de matériaux de construction Lafarge initie le programme « Logement abordable » en partenariat avec l’AFD (Agence Française de Développement). Ce programme a pour objectif de faciliter l’accès au logement à deux millions de personnes en Afrique d’ici 2020 notamment avec l’aide  financière de la première banque de microfinance du Nigéria, LAPO (Lift Against Poverty Organization) et une assistance technique proposée par Lafarge.
Dans un contexte international particulièrement riche, avec l’adoption des nouveaux Objectifs de développement durable au Sommet de New York en septembre, et la tenue à Paris de la 21ème Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP21), le Forum Mondial Convergences Zéro exclusion, Zéro carbone, Zéro pauvreté proposera une réflexion autour de 3 piliers thématiques :
Le budget alloué à l’énergie représente souvent un facteur important dans la précarité financière et sociale de certains ménages. Selon l’INSEE, 3,8 millions de ménages en France seraient en situation de précarité énergétique et rencontreraient des difficultés à satisfaire leurs besoins élémentaires liés à l’énergie.
En partenariat avec IMS-Entreprendre pour la Cité et le Social Innovation Club de la Sorbonne, l’Alter Mardis : Parlons solutions du 20 novembre dernier a rassemblé plus de 200 personnes sur le thème  "Peut-on combiner logique de marché et lutte contre la pauvreté ?" Retour sur les idées-forces de cet événement avec les éclairages de 3 intervenants.Olivia Verger-Lisicki, Responsable Business Inclusif à IMS Entreprendre pour la Cité : le business inclusif, catalyseur d’innovations pour tous
D'un côté, des grandes entreprises qui souhaitent innover pour s'adresser à des publics ignorés par le marché, dans le cadre de stratégies BoP ou Social Business. De l'autre, de nouveaux types d'entrepreneurs, "sociaux'', qui expérimentent des business models inédits, orientés vers des besoins auxquels nul autre acteur n'a sur répondre, avec une vraie recherche d'efficacité économique.
Les entreprises sont de plus en plus nombreuses à innover et construire de nouveaux partenariats dans les pays pauvres, contribuant ainsi en partie à la réalisation des objectifs du millénaire pour le développement. Dans une logique de responsabilité sociétale, elles intègrent cet enjeu à leur propre développement.