Actualités
Publié le lun 12/03/2018 - 10:08
Le forum « International, what else » du 6 mars dernier, organisé par Les entreprises pour la Cité et accueilli par la Fondation Linklaters a permis à une trentaine de jeunes de saisir l’importance des expériences à l’international et de mieux connaitre certains moyens pour partir à l’étranger.

A l’heure de la mondialisation, l’expérience à l’étranger et la maitrise de langues sont devenues quasi indispensables dans l’emploi. 64% des employeurs affirment que l’expérience internationale est un critère important pour l’embauche.

Le Forum International What else ?

Le forum « International, what else », organisé par Les entreprises pour la Cité et accueilli par la Fondation Linklaters a permis à une trentaine de jeunes de saisir l’importance des expériences à l’international et de mieux connaitre certains moyens pour partir à l’étranger.

Des élèves du Lycée Eugénie Cotton (Montreuil) et des jeunes de missions locales (Paris, Bobigny, Drancy) ont eu l’opportunité d’échanger avec une dizaine de collaborateurs et des spécialistes de la mobilité internationale, sur différentes thématiques.

« J’ai compris que la mobilité était importante pour intégrer une entreprise »

« J’ai appris quels sont les dispositifs mis en place pour partir à l’étranger »

« J’ai aimé savoir que l’on a plusieurs possibilités de voyager tout en apprenant des langues »

 

Les interventions de Catherine Saracco (consultante - études supérieures à l'international, fondatrice de Kickstart Student Career) et de Nadia Litzky (Coordinatrice de projets chez IERF) ont soulevé l’importance des expériences à l’international, essentielles pour développer nos « softs skills », de plus en plus recherchées en entreprise. Elles ont aussi informé les jeunes des dispositifs qui existent pour faciliter le départ de ces jeunes à l’étranger.

« J’ai compris l’importance de multiplier les expériences à l’international »

« J’ai bien aimé que les employés nous donnent des conseils et qu’on dialogue avec eux »

« J’ai pu rencontrer des collaborateurs avec des projets intéressants mais aussi des personnes ayant connu la mobilité internationale »

Les jeunes participants ont pu recevoir des conseils et échanger avec des salariés d’entreprises (Linklaters, BNP PF, Starbucks, Groupe ADP) autour de plusieurs ateliers : aide sur la rédaction de CV en anglais, témoignages de professionnels ayant connu la mobilité, échanges sur l’importance de la pratique de langue et de l’ouverture sur l’international dans l’entreprise…

                                            "J'ai aimé l'accueil, les différentes tables rondes, et la qualité des intervenants"

Forum International What Else

Au vu du succès auprès des jeunes et des entreprises, un autre atelier sera programmé au 2ème semestre.

 
Focus

 

Kick Start Student

 

 

Question à Catherine Saracco (Ph.D)

Conseil en études supérieures à l'international :
Pensez-vous que les jeunes ont conscience de l’importance des « softs-skills ? »  

Catherine Sacarro

"S’il y a bien une prise de conscience chez la jeune génération, c’est que le travail doit être synonyme d’épanouissement et de sens et que les hiérarchies verticales sont globalement de moins en moins bien vécues. Face à un monde de l’entreprise où tout va toujours plus vite, où les jeunes sont souvent dans des situations d’injonctions paradoxales et d’attentes très fortes en termes de rentabilité, deresponsabilité sociale et environnementale, les compétences techniques ou sectorielles ne sont plus suffisantes.
Etre compétent dans son domaine ne signifie pas nécessairement de réussir professionnellement. D’autres qualités, liées au savoir-être, à la bienveillance, à l’esprit critique, à l’intelligencecollective ou encore à l’adaptabilité rentrent en ligne de compte et les jeunes en ont pris conscience. Ce phénomène est encore récent mais va aller croissant. Ces compétences douces appelées encore « soft-skills » font toute la différence, elles sont un facteur différenciateur majeur à compétences égales sur le marché de l’emploi. Le développement de son quotient émotionnel autant que son quotient intellectuel sera la future équation gagnante chez les jeunes et les écoles de commerce ou d’ingénieurs l’ont d’ailleurs bien compris en multipliant les pédagogies inductives et expérientielles ou « learning expeditions » afin d’inciter les jeunes à se frotter au réel, à travailler en projets pluridisciplinaires ou ateliers de groupe afin d’apprendre aux autres et avec les autres."

Kickstart Student Career est un cabinet de conseil spécialisé dans l'accompagnement à l'orientation des 16-25 ans en France et à l'international.

Il répond aux besoins exprimés par la jeune génération de mieux saisir le nouveau paradigme des études supérieures au XXIème siècle. Sous l'effet de la révolution numérique, de la robotisation et de l'intelligence artificielle, l'offre de formation des universités comme des écoles de commerce et d'ingénieurs s'est considérablement élargie et complexifiée. Face à ces nouveaux défis, les méthodes et outils classiques de l'orientation professionnelle des jeunes sont devenus caducs pour faire place à des approches résolument transversales, nécessitant de penser les études non plus comme un continuum mais comme un parcours aux temporalités et passerelles multiples et favorisant les maillages disciplinaires. C'est pourquoi, la jeune génération nécessite d'être accompagnée pour mieux appréhender les enjeux des nouvelles formations - toutes disciplines confondues - et pour découvrir les métiers émergents auxquels elles conduisent.

 Par ailleurs, l'attrait que représentent les études à l'étranger chez les jeunes est aujourd'hui une évidence. Dans le sillage du programme Erasmus né en 1987 et de l'impact positif de ce programme sur toute une génération, les Millennials ont bien compris que leur employabilité est aujourd’hui indissociable d'une expérience à l'étranger. Kickstart Student Career apporte ici son expertise des systèmes éducatifs internationaux et de l'offre de formation internationale dans de nombreuses disciplines pour bien orienter les jeunes vers des cycles d'études en Grande-Bretagne, au Canada, en Europe du Nord, en Allemagne et en Suisse. Kickstart Student Career sélectionne pour eux les programmes d'études correspondants le mieux à leurs talents et à leurs centres d’intérêts et assure le montage des dossiers de candidature jusqu'à leur acceptation dans des universités étrangères. www.kickstartstudentcareer.com

IERF

 

Question à Nadia Litzky d'IERF : « Quels sont les grands enseignements de l’Etude Le Renouveau de la Mobilité Transnationale/ Regards croisés des entreprises européennes sur la reconnaissance des acquis de la mobilité »menée par l’IERF ? » 

Les résultats de notre étude confirment que, au-delà des compétences linguistiques, techniques et interculturelles, les expériences à l’étranger représentent des contextes favorables au développement des compétences transversales professionnelles très recherchées par les recruteurs. Les 170 professionnels interviewés des cinq pays du partenariat mettent en avant les soft skills suivantes :  Communication efficace, Adaptation, Organisation, Travail en équipe, Initiative, Confiance en soi, Créativité Curiosité.
La valeur ajoutée des expériences à l’étranger en termes d’employabilité serait principalement due à cette caractéristique « intrinsèque » de la mobilité
d’offrir un lieu privilégié pour le

Nadia Litzky
Nadia Litzky

développement des soft skills.

Présentes dans la plupart des offres d’emploi, les softs skills sont appréciées de manière subjective en fonction de l’expérience du recruteur. Pour pallier la difficulté des candidats à les expliciter -car elles supposent des capacités d’auto-analyse développées- nous avons élaboré, dans le cadre de notre projet, un outil d’aide à l’évaluation qui leur permettrait une meilleure valorisation et mise en transparence de leur « capital humain », transversal et transférable durant toute leur carrière professionnelle.

En savoir plus  :  l'étude

L’Institut Européen Recherche et Formation (IERF), est une association sans but lucratif née en 1994 à Paris en tant que centre de formation et d’orientation pour les étudiants, les jeunes en difficulté d’insertion et les demandeurs d’emploi sans condition d’âge, souhaitant se professionnaliser via la mobilité transnationale.

Les champs d’activités de l’IERF se déclinent en 3 volets principaux :

  •  Accompagnement à la mobilité transnationale en départ individuel ou collectif de plus de 200 bénéficiaires dans plus de 25 pays du monde, en tant que promoteur des projets Leonardo da Vinci depuis 1996, Erasmus+ et prestataire des Directions Régionales Pôle emploi et de la Région Ile-de-France.

  • Sensibilisation des instances, des professionnels en charge de l’accompagnement à l’emploi et de l’information des personnes sur le marché du travail et les entreprises.

  • Recherches européennes comparées et ingénierie pédagogique pour la construction d’outils d’orientation novateurs permettant une meilleure lisibilité des acquis issus des parcours de mobilité, leur capitalisation et valorisation auprès des entreprises.

Retour sur le Forum « International, what else ? »