La politique éga-pro de La Poste : un dispositif performant

Par Florence WIENER Directrice de la stratégie sociale et de la qualité de vie au travail, Direction des Ressources Humaines, Groupe La Poste

Initiée il y a plusieurs années, la politique d’égalité professionnelle développée par La Poste avec accès des femmes à tous les niveaux de qualification et à tous les métiers présente des résultats significatifs en matière d’effectifs : l’arrivée à l’équilibre avec un accès égal à la promotion : 52% des femmes dans les effectifs, 48% de femmes dans  l’encadrement, 32% de femmes parmi les cadres dirigeants.  Le taux de promotion des femmes- à compétences égales - est aujourd’hui supérieur à celui des hommes, ce qui nous a permis d’arriver à l’équilibre.

Campagne Diversité Groupe La Poste
Campagne de Communication Interne

Quelles sont les mesures et les actions majeures mises en place qui vous ont permis d’améliorer vos résultats ?

Florence Wiener : D’abord et avant tout une communication sur la promotion de cette politique, sur laquelle l’engagement de l’entreprise est porté aux plus hauts niveaux. Nous avons également développé une action de sensibilisation d’envergure sur l’importance d’avoir une politique égale pour les femmes et les hommes auprès des jurys internes. Ils examinent les candidatures, et ont vocation à faire passer les entretiens oraux dans le cadre de la promotion interne. Cette situation encore en déséquilibre méritait d’être travaillée. En matière de politique salariale, nous avons souhaité réduire les écarts de salaire existants liés aux genres. Dans le cadre de nos enveloppes globales de rémunération, l’identification d’une enveloppe spécifique liée aux genres, nous a permis de corriger certaines situations : aujourd’hui nous constatons que nos efforts ont porté leurs fruits car l’écart salarial résiduel est de 0.32%.

 

Quelles autres mesures significatives ont été déployées pour la mise en œuvre de cette politique ?

Campagne Diversité La Poste

Florence Wiener : Parmi nos axes de travail privilégiés, le thème de l’équilibre vie professionnelle /vie personnelle, avec une campagne sur le droit à la déconnexion déployée au sein de La Poste, et adressée aux 100 000 postiers utilisateurs de mails pour leur travail, invités à en faire usage. Une autre campagne, celle-ci en faveur du télétravail a également été développée : 1 800 personnes télétravaillent aujourd’hui, dont presque 60% de femmes.  Enfin, notre dernier axe d’importance est la lutte contre le sexisme, thème reconduit depuis plusieurs années. Cet axe a lui aussi fait l’objet d’une campagne de communication en interne et  nous y avons ajouté un volet avec une affiche encourageant la capacité de management des femmes.

Ce thème accueille aussi l’accompagnement en cas de violence, traité par la mise en place d’informations sur des numéros de services qui peuvent aider, ainsi que la mise en place de protocoles spécifiques à La Poste, notamment en ce qui concerne le harcèlement sexuel et/ou moral. Avec ce dispositif, La Poste s’engage à ouvrir une procédure pour toute demande et instruit le sujet, dans des délais garantis. L’initiative peut venir de La Poste,  qui peut repérer des situations potentiellement critiques. Pour favoriser l’écoute, des salariés ont été spécifiquement formés et le process garantit la neutralité. Des actions disciplinaires peuvent être prononcées.

 

Quelles sont, selon vous, les prochaines étapes de votre politique égalité professionnelle ?

Florence Wiener : La politique d’égalité professionnelle a porté ses fruits et les résultats sont là, déjà probants. Notre volonté est d’agir en faveur de l’accès égal aux femmes pour les métiers de cadres dirigeants, où nous pouvons encore faire progresser le résultat actuel de 32% de femmes dans les effectifs. Un autre axe de progression est le travail métier par métier.  En effet, certains métiers sont des « métiers genrés » sur lesquels nous pouvons agir en ouvrant aux hommes les métiers dits féminins et vice-versa, je pense notamment au management opérationnel, dont le profil est marqué. Pour cela nous allons travailler sur l’accompagnement de   l’évolution professionnelle.

Il est important de maintenir cette politique car elle fait sens pour le travail au quotidien.