Bonnes pratiques

CAISSE D'EPARGNE CEPAC : MAINTENIR DANS L’EMPLOI LES SALARIES SOUFFRANT DE HANDICAP PSYCHIQUE

Comment prendre en compte le handicap psychique ? découvrez les dispositifs mis en place par Corinne Simonot Responsable Relations Sociales de la Caisse d'Epargne Cepac

Caisse d'Epargne CEPAC

Depuis 2012, la Caisse d’Epargne CEPAC a pris des dispositions pour soutenir ses salariés se trouvant en difficulté dans leur activité professionnelle du fait de   fragilités psychiques, avec pour objectif leur maintien en emploi.

 

Mais comment prendre en compte le handicap psychique, identifié en tant que tel pour la première fois dans la loi Handicap de 2005 ?

Afin de pouvoir apporter la meilleure réponse à cette problématique complexe, la Caisse d’Epargne CEPAC a fait appel à des compétences externes pour améliorer le contexte de travail de ces salariés pour la plupart reconnus travailleurs handicapés.

 

En métropole, le choix s’est porté sur un accompagnement individuel proposé par l’association Isatis https://www.isatis.asso.fr. Avec l’accord du salarié, cette prestation effectuée par un binôme Psychologue clinicien/Conseiller en insertion sociale et professionnelle, se déroule en partenariat avec des acteurs internes à l’entreprise : gestionnaires de carrière, managers, et externe : médecin du travail et assistante sociale.

L’accompagnement d’une durée de 3 mois s’effectue selon une organisation précise :  une réunion de présentation de situation au binôme Isatis ainsi qu’un entretien de prise de contact du salarié avec ses accompagnants, une planification des entretiens individuels avec le psychologue et le chargé d’insertion. Ces entretiens se font dans les locaux d’Isatis afin « d’extraire » le salarié de son cadre habituel de travail et lui offrir un espace neutre plus propice au bon déroulement de cette prestation. Le planning des entretiens est transmis à l’entreprise.

Le conseiller en insertion effectue également une  visite sur site afin d’observer le salarié dans son interaction avec son milieu de travail.

L’accompagnement se termine par une réunion de restitution entre l’entreprise, le salarié et l’équipe d’Isatis. A cette occasion, un bilan de l’accompagnement avec préconisations validé par le salarié est remis à l’entreprise.

 

Au final, la Caisse d’Epargne CEPAC a trouvé dans ce dispositif un appui dans sa recherche de solutions pour ses salariés et des pistes d’actions : maintien sur un même emploi ou évolution, complément d’accompagnement professionnel, médical ou psychologique,… tout comme les salariés qui en ont bénéficié ont trouvé un soutien, une meilleure compréhension de leur situation, des pistes de réflexion…

L’accompagnement Isatis a largement été perçu par tous comme facilitateur de communication au sein des équipes de la CE CEPAC.