C’est quoi être une « entreprise accueillante » ?

EDF, Le Groupe La Poste et Synergie, membres du réseau LepC en Ouest-Atlantique, ont été remerciées pour leur engagement en tant qu’ « entreprise accueillante », lors du Social Change organisé par la plateforme RSE Nantaise le 15 novembre dernier. Laurence Bachelier, Chargée de mission RSE de la Délégation Régionale EDF Pays de la Loire, et Christine Boursin, Déléguée au Développement Régional en Pays de la Loire du Groupe La Poste, nous font part de leur investissement.
C’est quoi être une « entreprise accueillante » ?

“ Entreprise  Accueillante ” est un dispositif de la plateforme RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises) mise en place par la métropole Nantaise. Vous faites partie de ce réseau. Pouvez-vous nous en dire plus sur cette démarche ?

Laurence Bachelier : Pour devenir une entreprise accueillante, il faut mettre en place des actions concrètes comme : faire découvrir son métier à un large public (les scolaires, mais également les adultes en reconversion, les personnes en situation de handicap, etc.), accueillir les jeunes de 3ème pour leurs stages et soutenir des personnes éloignées de l’emploi dans leur recherche. Lorsque j’ai découvert le dispositif il y a un an, je me suis aperçue qu’EDF pouvait cocher toutes les cases ! Nous avons développé un parcours de découverte de nos métiers (fonctions supports et techniques) avec le collège Sophie Germain de Nantes (REP+). Courant janvier 2019 le groupe de 6 élèves a découvert un métier différent chaque jour.

Christine Boursin : Faire partie du réseau « Entreprise accueillante » est dans la logique de nos engagements avec la plateforme RSE de la métropole nantaise. Être une entreprise de services de proximité humaine pour tous, partout et tous les jours, c’est endosser une responsabilité particulière. Nous œuvrons pour que les services du Groupe La Poste soient les plus accessibles possibles au plus grand nombre. Par la diversification de ses activités, notre entreprise fait émerger de nouveaux métiers, souvent méconnus du grand public. D’autres plus anciens évoluent. Par exemple, le facteur distribue toujours le courrier mais peut aussi collecter des papiers destinés au recyclage, livrer des repas ou visiter les personnes isolées.

Concernant l’accueil de jeunes stagiaires de troisièmes au sein de nos entités, nous priorisons particulièrement les élèves issus des établissements REP et REP+ de la ville de Nantes. Nous proposons un parcours qui leur permet de découvrir une dizaine de métiers le temps d’une semaine.

Nous travaillons également avec l’École de la deuxième chance (E2C) afin d’aider leurs élèves à intégrer le monde du travail. Cela prend notamment la forme d’entraînements à des entretiens professionnels et des stages en entreprise. Dans le cadre de la Nantes Digital Week, nous organisons également en collaboration avec l’E2C, l’événement Quartiers Numériques. Son objectif est de permettre aux jeunes des quartiers nantais de découvrir les différents aspects du numérique, que ce soit au travers des usages ou des métiers présents dans le secteur.  

 

Pourquoi avoir souhaité devenir « entreprise accueillante » sur votre territoire ?

Laurence Bachelier : Cette action est en parfaite cohérence avec l’action du groupe EDF en termes d’insertion et d’inclusion. Nous sommes engagés depuis longtemps dans l’orientation des jeunes.  Porté à la fois par l’entreprise et par le territoire, la démarche d’entreprise accueillante lancée par Nantes Métropole nous permet également d’agir sur nos enjeux de recrutement. Elle nous permet de surcroit de promouvoir nos métiers techniques, souvent peu féminisés par ailleurs, cela ne peut être que positif et lever des freins systémiques !

Christine Boursin : Nous avons contribué à l’élaboration et la mise en place de la plateforme RSE de la métropole Nantaise. Il nous semblait logique d’y contribuer de manière active. Nous essayons également de partager autour de nous les bonnes pratiques du programme « Entreprise accueillante » avec les autres entreprises du territoire susceptibles d’y adhérer. C’est le sens de notre participation à Social Change 2019 où Le Groupe était présent, non pas en son nom propre, mais en tant qu’ambassadeur de la plateforme RSE

La Poste s’engage également pour la diversité, la parité, et l’égalité des chances. 52,4% de l’effectif de La Poste maison-mère sont des femmes. Et par ailleurs, Le Groupe reste le premier employeur de France de personnes en situation de handicap. Des engagements complétés par des investissements forts en matière d’action sociale.

 

Comment comptez-vous maintenant aller plus loin sur les questions d’égalité des chances ?

Laurence Bachelier : Notre président Jean-Bernard Levy a pris l’engagement de tripler le nombre d’élèves de troisième issus des QPV et des milieux ruraux d’ici à 2021, ce qui porte à 2000 le nombre de collégiens qui seront accueillis chaque année dans nos entités. Nous allons reproduire l’accueil d’un groupe d’élèves dès 2020, puis l’étendre à l’ensemble des entités du groupe EDF présentes en région. De plus, nous sommes signataires du Pacte avec les Quartiers pour Toutes les Entreprises (PAQTE). Le jeudi 5 décembre dernier à Nantes nous nous sommes engagés à agir sur les 4 axes de cette démarche (SENSIBILISER – FORMER – RECRUTER - ACHETER) visant à œuvrer pour l’égalité des chances et en faveur des quartiers politiques de la ville.

Christine Boursin : Le Groupe La Poste souhaite avant tout inscrire son engagement dans la durée. Comme depuis maintenant trois ans, nous allons continuer d’accueillir des élèves de troisième pour leur stage de découverte au sein de nos locaux. Le Groupe a pour objectif d’accueillir 2500 jeunes à l’échelle nationale.

La Poste poursuit une politique de formation et d’insertion des jeunes dans l’emploi qui fait d’elle le premier recruteur d’alternants en France. Avec sa politique active en matière d’égalité femmes-hommes, elle affiche un taux de 52,4% de femmes dans l’entreprise. Elle met également en œuvre une politique volontariste en faveur de l’emploi et du développement professionnel des personnes en situation de handicap. Avec 6,75% de bénéficiaires de l’obligation d’emploi (BOE), nous avons dépassé le taux d’emploi légal de 6%. Promouvoir une politique respectueuse de la diversité, garantissant l’égalité des chances est également un axe important de notre politique. L’année dernière, parmi les nombreuses actions, La Poste a lancé une campagne de sensibilisation interne pour le respect de la diversité et de l’égalité des chances au travail.