11 techniciens recrutés grâce à un parcours spécial développé par Actem’Otel (Société du Groupe HERVE)

A la sortie d’un parcours de formation monté par Actem’Otel, en partenariat avec l’association Pass’Sport pour l’Emploi et Pôle Emploi, 11 personnes éloignées de l’emploi, viennent de signer leur CDI pour travailler chez Actem’Otel, Société du Groupe Hervé. Interview croisée de Sylvie Pirès, Responsable Ressources Humaines, et Stéphane Biermann, manager d’activité chez Actem’otel.
11 techniciens recrutés grâce à un parcours spécial développé par Actem’Otel (Société du Groupe HERVE)

Quel parcours d’insertion professionnelle avez-vous mis en place tout récemment chez Actem’Otel, société du Groupe Hervé ? 

Sylvie Pires : Le projet de partenariat est né à la suite d’une rencontre entre Emmanuel HERVE, Président du Directoire, et Thierry MARX, Chef étoilé fondateur de l’association Pass’Sport pour l’Emploi. Le chef Thierry MARX, extrêmement impliqué dans l’insertion professionnelle des jeunes des milieux populaires, propose au sein de cette association, des formations courtes de 12 semaines, permettant le retour rapide à l’emploi.
L’association Pass’Sport pour l’emploi permet à des jeunes sans qualification et/ou en rupture avec le système éducatif de renouer avec le monde du travail, par le biais d’une formation professionnelle, en utilisant le sport pour vecteur de motivation.
Devant nos difficultés à recruter en nombre des techniciens multitechniques hôteliers au sein de la société Actem’Otel, nous avons pensé que cette solution, alliant recrutement et formation, pourrait répondre à notre besoin dans une démarche RSE. 
Nous avons monté un groupe de travail en interne, auquel Stéphane Biermann a tout naturellement été associé. 

Stéphane Biermann : Par expérience, nous savons que sur ces postes, le savoir-être est un élément majeur, voire même plus important que les compétences techniques. En effet les connaissances techniques s’apprennent tout au long d’une carrière, ce qui n’est pas toujours le cas pour le savoir-être. Nous avons monté un partenariat avec Pôle Emploi pour « sourcer » plus de 200 candidats sur la région parisienne, davantage sur leur motivation et leur savoir être que sur leurs compétences techniques. 15 de ces candidats, des personnes plutôt « marginalisées », ont suivi la formation, de juin à août 2019. Ils ont d’abord reçu par Pass’Sport, une formation destinée à retrouver un équilibre de vie, axée sur le savoir-être. Puis nous leur avons proposé une formation technique avec une expérience sur le terrain. Pour ce faire, nous avons fait appel en interne à des salariés volontaires et motivés pour devenir formateur et transmettre ainsi leur compétence métier.
Pour finir, ces stagiaires ont bénéficié d’une immersion en entreprise, dans nos différents sites hôteliers en France. Et 11 de ces stagiaires viennent d’ores et déjà d’intégrer la société en signant un CDI ! 

11 techniciens recrutés grâce à un parcours spécial développé par Actem’Otel (Société du Groupe HERVE)A quels enjeux cette action correspondait-elle chez vous et quels en ont été les bénéfices ? 

Sylvie Pires : Notre premier besoin était un besoin en recrutement massif sur les métiers multi techniques hôtelier pour lesquels nous rencontrons une pénurie de profils. 
Recruter des personnes éloignées de l’emploi tout en leur apportant une formation à nos métiers et à notre culture d’entreprise, représente ainsi une solution innovante qui s’inscrit dans notre engagement RSE.
Notre culture d’entreprise repose sur la participation de tous les salariés dans notre développement, c’est pourquoi nous veillons à favoriser en permanence l’autonomie, et la responsabilité, et cherchons perpétuellement à contribuer à l’évolution des compétences de nos intra-entrepreneurs. 
Nous nous sommes donc interrogés sur la faisabilité de ce projet de recrutement et formation, qui permet de donner une seconde chance à un public qui ne se serait peut-être pas tourné spontanément vers nous et nos métiers.

Stéphane Biermann : J’ajouterai que c’était vraiment une première pour nous de demander à nos salariés de devenir formateurs. Et on ne devient pas formateur du jour au lendemain ! Ces salariés, volontaires, ont donc dû travailler pour créer des contenus pédagogiques et nous allons encore travailler avec eux pour améliorer ces contenus, en fonction des retours des stagiaires. C’est aussi une reconnaissance et une montée en compétences pour nos salariés ! 

Pour monter cette initiative, vous avez choisi de nouer plusieurs partenariats. Comment les rôles ont-ils été répartis et quels ont été les facteurs de succès de ces collaborations ? 

Sylvie Pires : Pour cette initiative, nous nous sommes rapprochés de l’association Pass’sport pour l’Emploi. Cette association composée de coachs professionnels et sportifs a assuré la formation liée aux savoir-être, au sport et au travail sur son image. Le sport crée beaucoup de lien, ce qui a aidé à constituer un bon groupe. Et ces personnes ont surtout retrouvé un équilibre et une motivation. 
Actem’otel, par l’intermédiaire de techniciens volontaires, a assuré quant à elle la formation technique spécifique à notre métier. 

Stéphane Biermann : Nous sommes en train de travailler sur une future clé de succès : nous créons pour ces tous nouveaux salariés un plan d’intégration de 18 mois, sur la base de ceux déjà existants au sein des autres sociétés du groupe. Ce plan d’intégration prévoit la formation sur nos outils informatiques, la sécurité mais aussi toutes les habilitations nécessaires. Il prévoit également l’accompagnement par un tuteur, avec des bilans réguliers, et la formation de binômes sur le terrain, pour que ces nouveaux embauchés soient toujours accompagnés de collaborateurs plus expérimentés. Cela devrait être un facteur d’amélioration continu.